Quantification des volumes de sédiments évacués par une vidange d’un barrage hydroélectrique

Les infrastructures hydroélectriques alpines sont toutes confrontées aux problèmes posés par les importantes quantités de sédiments chariés par les torrents. La quantification des apports sédimentaires des effets des travaux de purges est essentielle à la gestion de ces importants ouvrages.

Les campagnes bathymétriques menées en 2012 et 2015 sur un lac alpin ont permis, de déterminer et positionner avec exactitude les importants volumes de sédiments évacués par les opérations de purges.

Nos résultats viennent préciser les estimations préliminaires menées par mesures de la turbidité lors de la vidange.

D’importants creusements ont pu être mis en évidence par la répétition des mesures batyhmétriques. La détermination des volumes sédimentaires évacués de la retenue est essentielle à sa gestion.

Lieu Suisse
Instrument EM 3002
Positionnement DGPS & Centrale inertielle
Profondeur max. 100m
Superficie 0.7km2
Personnel 3 personnes
Durée 1 jour